photo-rue

Partenaire depuis plus de vingt ans de la ville de Lyon, Parkeon a imaginé pour la ville un projet de modernisation de son parc d’horodateurs sans entreprendre de lourds investissements pour la collectivité. Objectifs : faciliter l’accès au service de stationnement en élargissant l’éventail des modes de paiement acceptés, optimiser la gestion de l’infrastructure et simplifier la surveillance.

La ville de Lyon est équipée depuis des années de près de 1.600 horodateurs Stelio. Elle représente le deuxième parc d’horodateurs en France, après Paris. Pour répondre aux souhaits de la ville – en quête perpétuelle d’innovation pour ses usagers – Parkeon a travaillé sur un projet de modernisation du parc installé.

Les objectifs étaient précis : mettre à disposition des usagers de nouveaux moyens de paiement dématérialisés, bénéficier d’une gestion centralisée des infrastructures et d’un outil d’aide à la surveillance, tout en maitrisant les coûts.

La solution Parkeon

La solution « T-PAL » de rétro-équipement de l’infrastructure en place a séduit la ville. Constitués d’un écran couleur, d’un clavier alphanumérique tactile, d’un kit de paiement bancaire (cartes avec et sans contact, téléphones NFC) et d’un modem, les modules T-PAL ont fait évoluer les Stelio à simple paiement pièces vers des automates multi-paiements, connectés au système de gestion centralisée myParkfolio de Parkeon.

La solution permet à la ville la mise en place d’une politique de stationnement différenciée (temps gratuit) et un contrôle plus efficace. En proposant à l’usager de saisir l’immatriculation de son véhicule, la ville de Lyon lui accorde ainsi un forfait « temps gratuit ». L’enregistrement du numéro minéralogique sur le serveur central limite l’accès à cet avantage à une seule fois par jour pour favoriser la rotation et donner à tous la même chance de trouver une place de parking.

Les bénéfices

Après quatre mois de chantier, à raison de 400 horodateurs mis à niveau par mois, la ville et ses usagers disposent de véritables kiosques innovants. Facile d’utilisation, conviviale et attractive, la nouvelle interface usager multi-paiements des horodateurs permet aux automobilistes de payer en toute circonstance. Dès les premiers jours, le paiement bancaire représentait 20 % des paiements et une réelle augmentation du taux de respect était observée.

De plus, l’intégration des kits T-PAL ouvre de nouvelles perspectives : l’horodateur connecté et son écran couleur peut devenir un véritable canal de communication pour diffuser des informations pratiques en temps réel sur la vie locale (renseignements sur les travaux, les transports…) ou culturelles (fêtes des Lumières, concerts, animations…). À terme, la ville aura la possibilité d’offrir des services complémentaires au stationnement comme par exemple le rechargement de cartes de transport.

  • 1.600 horodateurs mis à niveau en seulement quatre mois