photo-rue

Depuis le 1er août 2013, la ville de Cannes propose le paiement du stationnement par téléphone mobile. Rapide et pratique, l’application mobile Whoosh! de Parkeon devrait permettre à la Mairie d’optimiser sa politique en matière de stationnement.

« Nous sommes partis du constat suivant, rappelle Jean-Philippe Gastaud, en charge du stationnement à la ville de Cannes : les usagers n’ont que rarement la monnaie nécessaire au règlement de leur stationnement. Nous avons donc souhaité dématérialiser cette opération en proposant de payer par carte bancaire. Depuis cet été, nous allons plus loin dans la dématérialisation en offrant aux usagers la possibilité de régler directement leur stationnement avec leur smartphone. »

 

 

La solution Parkeon

Cannes est l’une des premières villes françaises à déployer la solution Whoosh! Grâce à cette dernière, l’usager peut payer son stationnement en quelques secondes à l’aide d’un téléphone portable, d’une tablette ou d’un ordinateur. Afin de simplifier le contrôle par les agents municipaux, l’usager signale avoir payé via Whoosh! en plaçant derrière son pare-brise un macaron rose (préalablement retiré à la mairie), la vignette Whoosh! ou tout simplement sur papier libre. D’un simple coup d’œil, l’agent de contrôle identifie alors le « Whoosher », saisit le numéro d’immatriculation du véhicule sur sa tablette puis interroge la base centrale des transactions Whoosh! pour vérifier que le stationnement a bien été réglé.

Les bénéfices

La solution Whoosh! ne vise pas à remplacer les modes de paiement traditionnels mais s’inscrit en complément. Il reste donc toujours possible de payer le stationnement à l’horodateur en utilisant la carte bancaire ou les pièces. « Si l’utilisation de cette prestation est encore balbutiante, le premier bilan que nous en tirons est d’ores et déjà positif, constate Jean-Philippe Gastaud : la clientèle est constituée de jeunes geeks, mais aussi de retraités qui se sont appropriés les nouvelles technologies. Et comme ils n’ont plus besoin de faire l’appoint, tous payent plus volontiers leur place et procèdent à distance à l’extension de leur durée de stationnement. »

En proposant Whoosh!, la ville de Cannes facilite le quotidien des automobilistes et, à ce titre, remplit pleinement sa mission de service public. Elle soigne également son image et s’impose comme une commune moderne et ouverte aux technologies innovantes.

À l’évidence tournée vers l’avenir, Cannes compte utiliser les informations mémorisées par Whoosh! pour optimiser sa politique de stationnement. « Whoosh! peut nous indiquer quelles zones de stationnement ont été utilisées et à quelle heure, et donc nous aider à établir la récurrence de certains usages (qui utilise telle place et quand). Ainsi renseignés, nous pourrons mieux connaître les besoins des usagers et développer une offre de stationnement adaptée. On pourrait ainsi envisager des tarifications spécifiques pour les résidents ou certaines professions libérales comme les médecins, bref, tirer tout le profit possible de cette nouvelle solution. » conclut Jean-Philippe Gastaud.

  • Acheter à distance un ticket dématérialisé avec un téléphone portable ou un ordinateur